Voyage à Nantes : toujours plus de virtuosité dans le bidonnage

On aura sûrement l’occasion de revenir sur le bilan du Voyage à Nantes 2018, fidèle à une longue tradition de trituration des chiffres. Mais signalons déjà ce petit bijou finement ciselé :

«la fréquentation reste quasi stable avec 609.217 visites contre 648.408 en 2017 sur les sites comparables »

En treize mots et trois nombres, Le Voyage à Nantes est parvenu à glisser trois cartes biseautées (toutes à son avantage, est-il nécessaire de le préciser ?).

1 – Il faut vraiment compter sur un public endormi pour qualifier de « quasi stable » un nombre de visites en baisse de 39.191. La fréquentation de 2017 a été en réalité supérieure de 6,43 % à celle de 2018.

2 – Encore moins quasi stable est la durée de la promo estivale. Le Voyage à Nantes 2018 a duré une semaine de plus que Le Voyage à Nantes 2017, soit 12 % de temps en plus. À durée équivalente, il aurait fallu engranger 726.217 visites (648.408 x 1,12) pour parvenir à la stabilité. Plus de 100.000 manquent à l’appel.

3 – Qu’est-ce que c’est que cette histoire de « sites comparables » ? L’an dernier, le Voyage à Nantes revendiquait 2.389.943 visiteurs sur vingt-cinq sites. Deux d’entre eux ont disparu : l’ancienne maison d’arrêt et l’installation Hécate de la place Graslin, soit au total 246.239 visites. Les vingt-trois sites restants avaient reçu en 2017 pas moins de 2.143.704 visites. Faut-il être très paranoïaque pour imaginer qu’on a retiré de l’enveloppe tout ce qui a franchement moins bien marché en 2018 qu’en 2017, à l’instar du Musée d’arts, dont la fréquentation a été divisée par deux ? Les comparaisons sont plus faciles ainsi !

Conclusion : l’Éloge du pas de côté représente assez bien Le Voyage à Nantes. Y a un truc !

Une pensée sur “Voyage à Nantes : toujours plus de virtuosité dans le bidonnage”

  1. les résultat du havre 2017 ne sont pas mieux !!!

    voyons 2 millions de visiteurs à 39 euros soit environ 80 millions pour un budget de 20 millions bravo…mais en 2016 il y avait 1 million de visiteurs donc en 2017 c’est un million de plus Non ?
    donc 1 millions de visiteurs à 39 euros (?) cela fait à peu près 40 millions d’euros non ?? moins 20 millions !!!
    http://www.gece.fr/wp-content/uploads/2017/12/TendanceOuest.pdf

    La municipalité du Havre (Seine-Maritime) tirait le bilan des festivités des 500 ans  » Un été au Havre « , ce lundi 20 novembre 2017. Un bilan
    plus que positif: 2 millions de visiteurs, 80 millions de retombées économiques et une image de la ville durablement modifiée.
     »
    Un bilan positif au-delà de mes espérances
    « : les propos de Jean Blaise, le directeur artistique de  » Un été au Havre  » résume parfaitement le bilan
    de ces 500 ans du Havre. 2 millions de visiteurs ont fait le déplacement dans la cité Océane cet été 2017 (c’est deux fois plus qu’en 2016). 53 % de
    ces visiteurs étaient des seinomarins. Pour le reste, il s’agissait d’excursionnistes (des visiteurs qui n’ont passé qu’une journée au Havre) et de
    touristes (qui ont passé en moyenne trois nuits au Havre).
    Chaque visiteur a dépensé en moyenne 39 euros lors de son passage par la cité Océane. Les retombées économiques sont donc estimées à un peu
    moins de 80 millions d’euros (pour un investissement de 20 millions d’euros).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *